Nous suivre :

Une eau douce et légèrement salée, une automatisation du système de traitement sans entretien, le système de traitement de l’eau par électrolyse est une valeur sûre pour le plus grand plaisir des baigneurs.

Comment ça marche ?

Tout d’abord, il est impératif qu’il y ait du sel dans votre piscine pour que le système d’électrolyse au sel fonctionne. La valeur de sel doit être comprise entre 4 et 5 grammes par litre d’eau. Pour une piscine de 50 m3, il faudra 5 x 50 = 250 kg de sel soit 10 sacs de 25 kg. L’eau salée passe ensuite dans des électrodes qui se trouvent dans le local technique de la piscine. Le sel, par réaction électrique, est transformé en chlore. Il ne redeviendra du sel qu’au contact des UV, rendant le cercle infini et vertueux.

Électrolyse de sel 1
Électrolyse de sel 2

Simplissime

Vous disposez d’un boitier de contrôle et de réglage dans le local technique. Il vous suffit de tourner la molette pour obtenir plus ou moins de chlore en modifiant l’intensité des électrodes. Selon les modèles, une alarme “manque de sel” est disponible afin de vous prévenir si il y a lieu d’en rajouter pour vous garantir une désinfection efficace. Si votre piscine est équipée d’un volet ou d’une couverture opaque, il est nécessaire de prévoir l’option “couverture”, un contrôleur de redox ou un stop sel raccordé au volet. Ces équipements permettent de baisser la production lorsque la piscine est couverte pour éviter une sur-chloration.

Pour le confort de baignade

Une désinfection de l’eau par électrolyse du sel, c’est l’assurance d’une eau qui ne pique pas les yeux tout en étant parfaitement désinfectée. L’entretien est particulièrement économique et se gère de façon quasi autonome.

Le saviez vous?

Une désinfection par électrolyse de l’eau a tendance à augmenter le Ph en libérant de la soude lorsque se fait la réaction. Aussi, nous vous recommandons de compléter votre installation de traitement au sel par une régulation automatique de Ph.